Portait #15: Damien

19 Mar 2013 | Portrait

Damien

 

Tiens, un nouveau portrait, ça faisait longtemps… Je sais, je sais, certains d’entre-vous se sont posé la question de quand un nouveau portrait, et je dois bien avouer que parfois c’est difficile de tout concilier. Bref, pas d’excuse, et c’est avec plaisir que nous vous proposons notre Portrait #15… (roulements de tambours)… Damien! Bonne lecture!

– Date et Lieu de naissance?

29 novembre 1972 à Croix (59). Je suis un pur nordiste de sang et de cœur. Vive les baraques à frites et le LOSC !!!

– Tu fais quoi dans la vie?
Je suis analyste-programmeur dans une TPE basée à Loches. Nous concevons et proposons des solutions complètes pour les permanences téléphoniques et les call-center.

(NDLR: Mais bien sûr…)

– Depuis quand joues-tu au bad?
J’ai pratiqué le Bad deux ans en club à Roubaix à la sortie du lycée. Malheureusement le rythme de vie universitaire a fini par prendre le dessus. Une (très, trop certainement) longue pause sportive s’en est suivie.

– Comment as-tu connu le club?
Au forum des assos de La Riche en 2010. A la base nous y étions venus pour les enfants, mais avec mon travail de bureau, cela faisait quelques années que je me disais que ça pourrait être pas mal de reprendre une activité sportive. Et là j’ai vu le stand des Volants La Richois et je me suis dit que cela pour être bien de me relancer avec un sport dont j’avais déjà certaines connaissances.

(NDLR: si je me souviens bien, Damien est l’un des tout premiers adhérents du club)

– Tu as été adhérent la 1ère saison du club, puis rien et te voilà de retour, que s’est-il passé l’an dernier?
En fait, je n’ai même pas terminé la 1ère saison, j’ai du arrêter avant Pâques si je me souviens bien. Les raisons sont multiples mais je doit l’avouer, il y avait surtout un manque d’envie et de courage de ma part qui sont venus se greffer à plein d’autres petits soucis. Mais cette saison, je suis revenu plus motivé que jamais.

– Ce qui te motive à venir jouer?
Beaucoup de choses !!! La convivialité qui règne entre les membres, les cours qui apportent une vraie satisfaction semaine après semaine lorsque l’on constate ses progrès et les plages de jeu libre qui sont vraiment exceptionnels avec toujours une ambiance géniale.

– Ce que tu préfères au club?
Cela va faire redit et un peu bisounours, mais encore une fois l’ambiance chaleureuse et familiale qui y règne est vraiment, à mon sens, le gros point fort du club. Tous les niveaux de jeu, tous les âges et tous les genres se côtoient au sein du club et ça c’est vraiment exceptionnel.

– On t’a beaucoup vu autour de la table de marque lors du Championnat Jeunes et Vétérans, ça t’a donné envie?
C’est clair. A la base, j’étais juste venu pour être homme à tout faire le samedi matin et au final je suis resté quasiment tout le week-end. Comme j’étais aux ordres de la table de marque pour gérer les hauteurs de filet, j’ai pu passer beaucoup de temps à découvrir la gestion du tournoi en observant et questionnant Gwladys et Anthony qui ont vraiment été remarquables, comme tous les autres bénévoles de ce championnat soit dit en passant. Maintenant j’attends la prochaine formation SOC (Stage Organisateur de Compétition) avec impatience.

– Et quelques jours plus tard tu débutes en compétition à St Cyr. Raconte-nous tes sensations?
Une expérience formidable !!! Même si, sur un bilan comptable personnel, cela se solde par quatre défaites sèches, ce fut un week-end génial. Beaucoup de stress avant le jour fatidique, mais une fois lancé, on ne voit et on n’entends plus rien de ce qui se passe en dehors des quelques mètres carrés du terrain. Après, c’est un pur moment de partage entre tous les joueurs, tout cela dans une super ambiance. J’en profite pour remercier Tiphanie et Geoffrey, mes partenaires à St-Cyr. J’ai vraiment hâte de remettre ça à Ballan.

– Plutôt plume ou plastique?
Bien qu’ayant un niveau pas très élevé, je me sens beaucoup plus à l’aise avec un volant plume que plastique. C’est assez bizarre à décrire mais par moment, j’ai l’impression que mes réactions sont plus plus en symbiose avec la vitesse et la trajectoire d’un volant plume (phrase bidon du gars qui a honte d’avouer qu’il adore le bruit si caractéristique d’un volant plume martyrisé par une bonne frappe bien placée).

– Plutôt Simple, Double ou Double Mixte?
Double assurément. Après peu importe le partenaire, c’est toujours un bon moment à partager.

– Et pour finir, un resto à nous recommander à Loches ?
A mon grand regret, je n’en ai testé aucun car mes repas du midi sont pris sur le pouce au bureau. Mais sur Tours, une de mes adresses favorites est le Singe Vert rue Marceau. Dégustez son fameux balthazar, un incontournable.

Merci à Damien pour cet entretien très sympa. Alors on ne vous promet rien, le prochain portrait dans quelques temps… ou pas… A bientôt sur les cours!